message! Cette offre d'emploi n'est plus valide.

EMPLOI - URGENT

Travailleuse sociale de proximité et de milieu – volet santé mentale et dépendances

Sous la supervision de la coordonnatrice santé services sociaux, la travailleuse sociale de proximité et de milieu est responsable de développer des stratégies afin de rejoindre les populations utilisant peu ou pas du tout les services de santé et les services sociaux, ni ceux du CAAS. Pour ce faire, elle élabore et met en œuvre un programme de mieux-être holistique. Elle voit au déploiement de corridors de services entre les ressources communautaires, le Centre d’amitié et le CIUSSS Saguenay – Lac St-Jean. Elle accompagne et soutien les individus ayant un problème de santé mentale et/ou de dépendance dans une perspective d’empowerment et de développement social en matière de santé et de services sociaux.

Lieu d'emploi

Saguenay, arrondissement Chicoutimi

Salaire

Selon la politique salariale en vigueur

Horaire de travail

35h / semaine

Durée du travail

Contrat de six (6) mois avec possibilité de prolongation

Description de tâches

- Élaborer et mettre en œuvre un programme de santé et de mieux-être holistique ;
- Aller à la rencontre des personnes dans leur milieu de vie ;
- Procéder à l’évaluation des besoins des individus pour la mise en place et le développement et/ou la consolidation de services culturellement appropriés, sécurisants et pertinents ;
- Stimuler la remise en action des individus dans une perspective d’insertion sociale ;
- Référer vers les ressources du milieu en regard des besoins des individus ;
- Développer les partenariats avec les organisations autochtones et allochtones et les services de la clinique Miro matisiwin ;
- Favoriser la participation et l’implication des individus à la vie communautaire du CAAS ;
- Mettre en place des corridors et des ententes de services avec les partenaires pertinents ;
- Assurer la médiation entre les visions du monde autochtones et allochtones ;
- Effectuer toutes autres tâches connexes.

 

Exigences

  • Posséder un baccalauréat et travail social ;
  • Être membre de l’OTSTCFQ ou pouvoir y adhérer ;
  • Posséder un minimum de deux années d’expérience pertinentes en intervention sociale ;
  • Posséder un minimum d’un an d’expérience en milieu autochtone ;
  • Excellente maîtrise du français parlé et écrit ;
  • Maîtrise des logiciels de la suite Office ;
  • Maîtrise des langues atikamekw et/ou innu serait un atout majeur ;
  • Habiletés en mobilisation, planification, organisation et communication ;
  • Aptitudes au travail d’équipe et à la coopération ;
  • Être intègre, ouvert(e), respectueux(euse), organisé(e), autonome et responsable.

 

Noter qu’à expérience et formation équivalentes, nous privilégierons l’embauche d’un-e candidat-e autochtone.

Faites parvenir votre c.v. à l’attention de Claudette Awashish, directrice du CAAS, avant le 17 janvier 2020 à 13h par courriel à cawashish@caasaguenay.ca